Nouveaux postes à la maîtrise et au doctorat en science des exoplanètes en 2019

Nous sommes heureux d’annoncer de nouveaux postes pour étudiants à la maitrise (M.Sc.) ou au doctorat (Ph.D.) dans le domaine de la science des exoplanètes à l’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx), à l’Université de Montréal ou dans une des autres universités d’attache des membres réguliers de l’iREx (l’Université McGill et l’Université Bishop’s), pour commencer au printemps ou à l’automne 2019.

Les étudiant·e·s pourront travailler sur différents sujets à la maitrise ou au doctorat liés à la recherche et à la caractérisation des exoplanètes, au développement d’instrumentation astronomique, et à d’autres domaines connexes de l’astrophysique stellaire. Pour plus d’information sur les travaux des membres, veuillez consulter leurs pages : www.exoplanetes.umontreal.ca/equipe.

Les applicant·e·s intéressé·e·s doivent d’abord contacter directement les professeurs responsables des projets qui les intéressent, en personne ou par courriel. Il est fortement recommandé de faire cette démarche avant le 24 septembre 2018. Vous pourrez ainsi, si vous avez fait vos démarches assez tôt et si vous êtes éligibles, faire des demandes de bourse au CRSNG (date limite, UdeM/PhD : 8 octobre 2018, 16h, UdeM/MSc : à venir) et au FRQNT (date limite UdeM/Msc/PhD : 3 octobre 2018, 16h), appuyé·e par votre superviseur·e. Les postes resteront toutefois ouverts jusqu’à ce qu’ils soient comblés.

À propos de l’iREx

L’institut de recherche sur les exoplanètes (iREx), créé en 2014, réunit une équipe d’une quarantaine de chercheurs de quatre universités québécoises qui sont des leaders mondiaux dans le domaine de la recherche sur les exoplanètes. Ils possèdent une expertise complète dans le développement d’instrumentation de pointe (télescope spatial James Webb (JWST)SPIRou, NIRPSGemini Planet Imager), Observatoire du Mont-Mégantic), l’élaboration de méthodes d’observation innovantes et la conception de modèles théoriques d’avant-garde. Pour plus d’information sur les programmes de recherche de l’iREx et les travaux de chaque professeur, voir le site web de l’institut

Plus d’information

Les langues de travail à l’iREx sont le français et l’anglais. L’Université de Montréal est une institution francophone. Du support sera fourni pour l’apprentissage du français, si nécessaire. Les applicant·e·s doivent avoir un baccalauréat en physique ou une discipline connexe pour être admissibles à la maîtrise, et une maîtrise en physique ou une discipline connexe pour être admissibles au doctorat. Plusieurs possibilités de financement sont possibles. Les étudiants se joignant à l’équipe de l’iREx avec l’Université de Montréal bénéficieront d’une prime salariale en plus du salaire de base garanti par l’université.

L’iREx prône la diversité, l’inclusion et l’équité en emploi. Nous invitons les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées, de même que les personnes de toutes orientations et identités sexuelles à présenter leur candidature.

Pour plus d’information sur l’iREx, contactez Nathalie Ouellette, coordonnatrice de l’iREx : nathalie@astro.umontreal.ca.

Procédures d’admission 

Université de Montréal

Il est suggéré de trouver un superviseur avant de faire une demande d’admission à l’université. Veuillez donc contacter les professeurs avec qui vous aimeriez travailler par courriel ou en personne. Assurez-vous de leur transmettre votre CV et un relevé de notes (vous pouvez aussi inclure une lettre d’intérêt). Si un de ces professeurs a des disponibilités pour engager des nouveaux étudiants et juge votre candidature intéressante pour son projet, il vous contactera pour en discuter.

Vous devrez ensuite faire une demande d’admission à l’Université de Montréal. Pour plus d’information sur le processus d’admission aux études supérieures en physique à l’Université de Montréal, consultez les pages suivantes ou contactez Sophie Tremblay, Technicienne en gestion des dossiers étudiants des cycles supérieurs.

Université McGill

Pour étudier à l’Université McGill, il faut faire une demande d’admission au département de physique ou au département des sciences planétaires et de la Terre.

C’est aussi pertinent d’établir un premier contact avec le professeur si vous souhaitez faire une demande d’admission à l’Université McGill. Cela permettra de vérifier que le professeur avec qui vous aimeriez travailler a de la place dans son équipe pour l’année en cours, et qu’il regardera attentivement votre application au département.

Pour le processus d’admission aux études supérieures en physique à l’Université McGill, voir le site d’admission du département de physique (date limitede dépôt d’une demande pour admission à l’automne : 15 décembre 2018) et celui du département des sciences planétaires et de la Terre (date limite de dépôt d’une demande pour admission à l’automne : 1er février 2019).

Université Bishop’s

Pour travailler à l’Université Bishop’s avec Professeur Jason Rowe, vous pouvez le contacter et voir la page d’information sur le site du département de physique de l’Université Bishop’s pour en apprendre plus sur le processus d’admission aux études supérieures. Il n’y a pas de date limite de dépôt formelle, mais pour être considérés pour septembre 2019, les étudiants sont encouragés à déposer leur candidature avant le 1er mai 2019.