Lyot 2015 : Montréal capitale internationale des exoplanètes cet été

Du 22 au 26 juin prochain, Montréal accueillera la conférence internationale sur la détection et la caractérisation directe d’exoplanètes et de disques circumstellaires  » In the Spirit of Lyot 2015 « .

Capture d’écran 2015-05-11 à 10.12.55

Après Paris (France) en octobre 2010, et Berkeley (États-Unis) en juin 2007, la troisième édition de cette conférence aura lieu dans la métropole canadienne. La conférence porte le nom de l’astrophysicien français Bernard Lyot, inventeur en 1931 de la coronographie, une technique d’observation semblable aux phénomènes des éclipses.  Cette technique cache la lumière de l’étoile et permet ainsi d’observer ses alentours (imagerie « haut contraste »). Elle joue un rôle important dans la détection et la caractérisation d’exoplanètes par imagerie directe.

Plusieurs conférenciers invités, chefs de fil internationaux dans leur domaine,  présenteront les derniers résultats de la recherche sur exoplanètes, les naines brunes et les disques de débris et protoplanétaires. La dynamique et l’architecture des systèmes stellaires seront abordés, de même que l’atmosphère des exoplanètes et autres objets de faible masse. Les derniers développements des techniques d’imagerie haut-contraste et les excitantes perspectives futures dans le domaine seront aussi présentés.

La conférence, organisée par les membres de l’iREx en partenariat avec l’Université de Montréal, le Centre de Recherche en Astrophysique du Québec (CRAQ), Tourisme Montréal, l’Hôtel Marriott Château Champlain et l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM), accueillera plus de 200 chercheurs du Québec, Canada, des États-Unis, de l’Europe, d’Amérique du Sud et d’Asie au centre-ville de Montréal, à l’hôtel Marriott Château-Champlain. Le Comité d’organisation scientifique comprend des experts américains et européens dans le domaine des exoplanètes, notamment Paul Kalas, professeur à l’Université de Californie, Berkeley, et instigateur de la première conférence Lyot.

Pour plus d’information, consultez le site web de la conférence.