L’iREx vous invite à l’exposition Merveilles célestes

L’exposition Merveilles célestes – Bettina Forget et Yann Pocreau présente le travail de deux artistes à la suite de la résidence de recherche création créée par le Centre d’exposition de l’Université de Montréal en collaboration avec l’Observatoire du Mont-Mégantic et l’Institut de recherche sur les exoplanètes. Cette résidence de recherche-création souligne les 40 ans de l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) et les 20 ans du Centre d’exposition de l’Université de Montréal (CEUM). Bettina Forget et Yann Pocreau, les artistes retenus à la suite d’un processus de sélection, ont effectué leur résidence de recherche-création à l’Observatoire du Mont-Mégantic et avec les astrophysiciens de l’Université de Montréal et de l’Institut de recherche sur les exoplanètes.

Cette résidence a permis à Forget et Pocreau d’approfondir leur recherche respective : la reconnaissance de l’apport des astrophysiciennes dans la discipline pour Forget et le travail esthétique de Pocreau sur la lumière au cœur de sa pratique depuis quinze ans. Surtout, cette résidence a rendu possibles aux artistes d’explorer de nouvelles avenues, des lieux, des technologies et d’initier des échanges avec des chercheurs. Dans l’ensemble, cette exposition tient plus de l’installation que le format classique d’une exposition. Elle comporte des traces de recherches, des artéfacts trouvés au sein de l’Université de Montréal qui ont été le moteur de réflexions, des œuvres en cours d’élaboration et d’autres finales.

L’exposition se tiendra du 27 septembre au 15 décembre 2018, au Centre d’exposition de l’Université de Montréal, situé au 2940, ch. Côte Ste-Catherine Pavillon de la Faculté de l’aménagement, salle 0056, et accessible via la station de métro Université de Montréal. Le vernissage aura lieu le 27 septembre à 17h30.


Bettina Forget est artiste visuelle, galeriste, éducatrice en art et chercheuse. Elle vit et travaille à Montréal. Née en Allemagne, elle a étudié à la Central St-Martins School of Art de Londres, à l’Université Curtin de Perth, en Australie, et à l’Académie des beaux-arts de Nanyang, à Singapour. Elle poursuit actuellement un doctorat en éducation artistique à l’Université Concordia. Son projet de recherche aborde la convergence de l’art et de la science et la façon dont les femmes et les filles peuvent s’intéresser aux sciences, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques à travers l’art.

Le travail créatif de Bettina Forget prend sa source dans les sciences de l’espace, inspiré par son engagement avide avec l’astronomie amateur. Ses œuvres traitent d’astronomie, de science-fiction et de questions féministes. Elle a exposé ses œuvres aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en Islande, à Singapour et au Nicaragua. L’artiste est propriétaire et directrice de la galerie Visual Voice, qui présente des expositions d’art contemporain créant un dialogue entre l’art et la science.
Depuis 2016, Bettina Forget est chercheuse en art-science pour le programme d’artistes en résidence de l’Institut SETI. À ce titre, elle s’intéresse à la transposition d’idées issues de collaborations entre artistes et scientifiques, et explore différents modes de connaissance.

Yann Pocreau est né à Québec et il vit et travaille à Montréal. Par la photographie, il s’intéresse aux fortes présences du lieu et du sujet, à leur intime cohabitation. Dans ses recherches récentes, il étudie la lumière comme sujet vivant et l’effet de celle-ci sur la trame narrative des images. Il a participé à plusieurs expositions canadiennes, américaines et européennes, notamment Québec Gold, présentée à Reims (France) ; Exercices d’empathie, à l’Espace Bortier de Bruxelles ; le Mois de la photo à Montréal en 2011 ; Under the Radar: The New Visionaries, Paperwork et 1:3 Lightà New York ; L’image rôde au Fresnoy, en France, en 2014 (Louise Déry commissaire) ; et à la 5e Biennale de Sinope, en Turquie.

Son travail a été commenté dans divers magazines et ses œuvres sont présentes dans les collections de la Banque Nationale du Canada, d’Hydro-Québec, de Desjardins, de Deloitte à Toronto, de la Ville de Montréal, de la Ville de Longueuil, du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée d’art de Joliette, dans la collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec. Il a été jusqu’en 2014 coordonnateur général du Centre d’art et de diffusion CLARK. Il est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal.

Source et Contact 

Myriam Barriault Fortin
Agente de promotion et liaison
Pavillon de la Faculté de l’aménagement — 0064
myriam.barriault.fortin@umontreal.ca
514 343-6111, poste 3548

SaveSave

SaveSave

SaveSave