L’école pour étudiants aux cycles supérieurs de l’iREx au Maunakea 2018 : une occasion unique pour les jeunes astronomes canadiens

Panorama Mauna Kea

Observatoires du sommet du Maunakea. Crédit : NASA/JPL

L’iREx s’associe cette année avec le Maunakea Graduate School. Cette école, destinée aux étudiants des cycles supérieurs, a lieu du 29 mai au 8 juin 2018 sur l’île d’Hawaï. Elle est le fruit d’un partenariat unique entre l’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx), l’Université Queen’s, le télescope Canada-France-Hawaii (TCFH) et l’observatoire Gemini. D’autres observatoires situés au sommet du Maunakea participent également à cette école, soit l’observatoire W. M. Keck, le télescope Subaru et le télescope James Clerk Maxwell.

Une demi-douzaine d’étudiants aux cycles supérieurs provenant de différentes universités canadiennes participent cette année au programme, dont deux étudiantes de l’iREx, Anne Boucher et Marie-Eve Desrochers. Ces étudiants visiteront plusieurs observatoires du Maunakea et recevront une formation de pointe en instrumentation, en observation astronomique et en analyse de données. Les étudiants auront aussi la chance de mener eux-mêmes des observations aux télescopes TCFH et Gemini, pour un dans le cadre d’un programme de recherche qu’ils ont eux-mêmes élaboré et choisi.

Stéphane Courteau, professeur à l’Université Queen’s et fondateur de l’école, ainsi que Loïc Albert, chercheur de l’iREx, accompagneront les étudiants. Ceux-ci ont une expérience considérable en observation astronomique dans les grands observatoires; Loïc Albert fut d’ailleurs astronome résident au TCFH pendant plusieurs années. Ils seront secondés sur place par une panoplie d’astronomes d’expérience qui travaillent à Hawaï et qui donneront les différents cours et formations.

Cette école constitue une occasion unique de former la prochaine génération d’astronomes canadiens à l’acquisition de données dans les grands observatoires.