Jason Rowe devient titulaire d’une chaire de recherche du Canada

Jason Rowe, professeur à l’Université Bishop’s, est titulaire d’une nouvelle chaire de recherche du Canada en science des exoplanètes. Cet honneur vient avec un montant de 100 000 $ par année pendant 5 ans, somme qui permettra au professeur Rowe et son équipe d’explorer la question « Qu’est-ce qui fait qu’une exoplanète est similaire à la Terre? ». D’autres organisations comme la Fondation canadienne pour l’innovation contribueront aussi à l’implantation du laboratoire de Jason Rowe à l’Université Bishop’s.

Astronome canadien ayant entre autres travaillé au centre de recherche AMES de la NASA et à l’institut SETI, le professeur Rowe est impliqué dans plusieurs missions spatiales de l’Agence spatiale canadienne et de la NASA, notamment les télescopes spatiaux MOST, Kepler et JWST.

Les titulaires de chaires de recherche du Canada visent à atteindre l’excellence en recherche dans les domaines des sciences naturelles, du génie, des sciences de la santé et des sciences humaines. Ils aident les Canadiens à approfondir leurs connaissances, à améliorer leur qualité de vie et à renforcer la compétitivité du Canada sur la scène internationale. De plus, ils forment la prochaine génération de travailleurs hautement qualifiés grâce à la supervision d’étudiants, à leur enseignement et à la coordination de leurs travaux avec ceux d’autres chercheurs.

Parmi les chercheurs les plus influents

Le professeur Rowe a aussi récemment été identifié comme un chercheur fortement cité (« Highly Cited Researcher ») par Clarivate Analytics, la compagnie qui possède entre autres Web of Science. Cette reconnaissance met en lumière l’important apport de Jason Rowe aux sciences de l’espace, ce dernier ayant contribué à 170 articles scientifiques, qui ont été cités 18 000 fois.

La liste des « Highly Cited Researcher » de Clarivate Analytics, publiée annuellement, reconnait les chercheurs en sciences ou en sciences sociales de partout dans le monde dont le travail a été à maintes reprises jugé par leurs pairs comme notablement significatif et utile. Ce sont des chercheurs dont les publications scientifiques des dix dernières années incluent un nombre important de papiers fortement cités (« Highly Cited Papers »), des articles qui sont parmi les 1% des articles les plus cités d’un domaine de publication dans Web of Science. La liste 2017 contient environ 3400 chercheurs dans 21 domaines distincts.

Source et plus d’information

Marie-Eve Naud
Institut de recherche sur les exoplanètes, Université de Montréal
514-343-6111 x 7077
naud@astro.umontreal.ca

Liens

Pour la chaire de recherche et les fonds de démarrage du laboratoire

Pour le palmarès de Clarivate Analytics