Faire des études à la maitrise et au doctorat à l’iREx

À chaque année, les professeurs de l’iREx engagent de nouveaux étudiants pour faire une maitrise (MSc) ou un doctorat (PhD) dans le domaine des exoplanètes à l’Université de Montréal ou dans une des autres universités d’attache des membres réguliers de l’iREx (l’Université McGill et l’Université Bishop).

L’équipe de l’iREx est composée d’une soixantaine de chercheurs (professeurs, attachés de recherche et étudiants) travaillant sur divers programmes de recherche liés à l’étude des exoplanètes et à des domaines connexes de l’astrophysique stellaire. Les chercheurs de l’iREx ont un rôle de leadership dans divers projets d’envergure internationale liés à la détection et à la caractérisation d’exoplanètes, notamment avec le télescope spatial James Webb (JWST) et les instruments de vitesse radiale de haute précision SPIRou et NIRPS. Pour plus d’information sur les programmes de recherche de l’iREx et les travaux de chaque professeur, voir notre site web

Si vous êtes intéressé.e.s à vous joindre à nous au trimestre d’automne, d’hiver ou d’été, vous devez d’abord contacter directement les professeurs responsables des projets qui vous intéressent, en personne ou par courriel, dès que possible. Si vous êtes éligibles, vous pourriez ainsi être appuyé.e.s par votre futur superviseur.e pour faire des demandes de bourse au CRSNG et au FRQNT (les dates limites sont tôt à l’automne). Les postes sont toutefois toujours ouverts jusqu’à ce qu’ils soient comblés.

Plus d’information

  • Les langues de travail à l’iREx sont le français et l’anglais. L’Université de Montréal est une institution francophone. Du support peut être fourni pour faire les démarches qui permettront d’apprendre le français, si nécessaire.
  • Les candidat.e.s doivent avoir un baccalauréat en physique ou une discipline connexe pour être admissibles à la maîtrise, et une maîtrise en physique ou une discipline connexe pour être admissibles au doctorat.
  • Plusieurs possibilités de financement sont possibles. 
    • Les étudiants se joignant à l’équipe de l’iREx avec l’Université de Montréal bénéficient d’une prime salariale en plus du salaire de base garanti par l’université.
    • Notre toute nouvelle Bourse Lumbroso pour ambassadeur.rice de l’iREx est aussi offerte chaque année à un.e étudiant.e à la maitrise ou au doctorat à l’Université de Montréal qui se démarque par son leadership, son engagement communautaire et ses efforts pour faire la promotion de la culture scientifique auprès du public.

L’iREx prône la diversité, l’inclusion et l’équité en emploi. Nous espérons vivement que les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées, de même que les personnes de toutes orientations et identités sexuelles présentent leur candidature. Avec le support de notre comité EDI, nous nous engageons à favoriser l’intégration professionnelle des personnes issues de groupes traditionnellement sous-représentés dans le milieu de la recherche en physique.

L’iREx possède un vibrant programme d’éducation et de communication scientifique mené par des astrophysiciennes qui sont des communicatrices scientifiques aguerries. Nous croyons en l’importance de former la prochaine génération de scientifiques non seulement pour qu’ils deviennent de meilleurs chercheurs, mais aussi de meilleurs communicateurs. Tous nos membres ont de nombreuses opportunités pour faire rayonner la science de manières diversifiées auprès d’un large public.

Téléchargez notre affiche (format jpg, format PDF)!

Pour en savoir plus sur l’iREx, contactez Marie-Eve Naud, coordonnatrice à l’éducation et au rayonnement de l’iREx : marie-eve.naud@umontreal.ca.


Procédures d’admission 

Université de Montréal

À l’Université de Montréal, les superviseurs possibles sont René DoyonDavid LafrenièreBjörn BennekePatrick Dufour et Jonathan Gagné, qui travaillent tous au sein du Département de physique.

Il est suggéré de trouver un superviseur avant de faire une demande d’admission à l’université. Veuillez donc contacter les professeurs avec qui vous aimeriez travailler par courriel ou en personne. Assurez-vous de leur transmettre votre CV et un relevé de notes (vous pouvez aussi inclure une lettre de motivation). Si un de ces professeurs a des disponibilités pour engager des nouveaux étudiants et juge votre candidature intéressante pour son projet, il vous contactera pour en discuter.

Vous devrez ensuite faire une demande d’admission à l’Université de Montréal. Pour plus d’information sur le processus d’admission aux études supérieures en physique à l’Université de Montréal, consultez les pages suivantes ou contactez Sophie Tremblay, technicienne en gestion des dossiers étudiants des cycles supérieurs.

  • Maitrise en physique à l’Université de Montréal – Période pour le dépôt d’une demande pour admission :
    • Hiver 2023: Du 1er août 2021 au 1er septembre 2022
    • Été 2023: Du 15 août 2022 au 1er février 2023
    • Automne 2023: Du 15 août 2022 au 1er février 2023
  • Doctorat en physique à l’Université de Montréal – Période pour le dépôt d’une demande pour admission :
    • Hiver 2023: Du 1er août 2021 au 1er septembre 2022
    • Été 2023: Du 15 août 2022 au 1er février 2023
    • Automne 2023: Du 15 août 2022 au 1er février 2023

Université McGill

Pour étudier à l’Université McGill, il faut faire une demande d’admission au département de physique (Superviseurs possibles : Andrew CummingEve Lee ou Nicolas Cowan) ou au département des sciences planétaires et de la Terre (Superviseur possible : Nicolas Cowan).

Il est recommandé d’établir un premier contact avec le professeur si vous souhaitez faire une demande d’admission à l’Université McGill. Cela permet de vérifier que le professeur avec qui vous aimeriez travailler a de la place dans son équipe pour l’année en cours, et qu’il accordera toute l’attention voulue à votre demande.

Pour le processus d’admission aux études supérieures en physique à l’Université McGill, voir les sites des départements

  • Département de physique
    • Automne (admission en septembre) : 15 décembre
    • Hiver (admission en janvier) : 15 juillet pour les candidats internationaux et 1er septembre pour les citoyens canadiens et les résidents permanents.
  • Département des sciences planétaires et de la Terre
    • Automne (admission en septembre) : 1er février
    • Hiver (admission en janvier) : 1er septembre pour les candidats internationaux, les citoyens canadiens et les résidents permanents.

Université Bishop

Pour travailler à l’Université Bishop avec Professeur Jason Rowe, vous pouvez le contacter et voir la page d’information sur le site du département de physique de l’Université Bishop’s pour en apprendre plus sur le processus d’admission à la maitrise (il n’y a pas de programme de doctorat en physique à Bishop’s). Il n’y a pas de date limite de dépôt formelle, mais pour être considérés pour septembre, les étudiants sont encouragés à déposer leur candidature avant le 1er mai pour un début de programme en septembre de la même année.