Bourse postdoctorale Trottier

L’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx), affilié au Département de physique de l’Université de Montréal, offre chaque année la Bourse postdoctorale Trottier, qui permet de faire de la recherche scientifique au sein de notre équipe en astrophysique expérimentale, observationnelle ou théorique appliquée à l’étude des exoplanètes.

Cette bourse est nommée en l’honneur de la Fondation familiale Trottier, qui soutient cette bourse ainsi qu’une large portion des activités de recherche et d’éducation de notre Institut.

 

Concours ouvert : Bourse postdoctorale Trottier 2023

Conditions d’admissibilité :

  • posséder ou être en voie d’obtenir un doctorat en physique, astronomie ou discipline reliée.
  • tous les domaines de la recherche liés aux exoplanètes, domaines connexes de l’astrophysique et instrumentation astronomique sont admissibles.
  • une préférence sera accordée aux candidat.e.s qui ont terminé leur PhD dans les 3 dernières années. Les candidat.e.s dont le parcours de carrière a été interrompu en raison d’un congé parental, médical ou familial, ou pour d’autres raisons, sont invité.e.s à le mentionner dans leur lettre de motivation, s’ils le souhaitent.

Lieu : Le poste est offert par l’Université de Montréal. Le chercheur.se travaillera sur place au tout nouveau campus MIL situé au 1375 Thérère-Lavoie-Roux à Montréal, en télétravail ou en combinant les deux.

Entrée en fonction : La date d’entrée en fonction est prévue entre mai et septembre 2023.

Durée : Le poste est pour une durée de deux ans, renouvelable pour une troisième année selon les performances et la disponibilité des fonds.

Application

Pour appliquer, remplissez le formulaire suivant : https://forms.gle/tJrJj16meHwTxoqZ8 ou envoyez votre dossier de candidature à marie-eve.naud@umontreal.ca.

Votre dossier doit inclure, dans un seul fichier PDF :

  1. (facultatif) une lettre de présentation (maximum 1 page)
  2. un énoncé d’intérêt de recherche (maximum 2 pages)
  3. un curriculum vitae (maximum 4 pages)
  4. une liste de publications : veuillez svp distinguer clairement les articles dans des revues avec comité de lecture (peer-reviewed) des autres.

Assurez-vous aussi de demander à trois personnes de faire parvenir une lettre de recommandation à marie-eve.naud@umontreal.ca avant la date limite.

Date limite : Les applications envoyées d’ici le 2 décembre 2022 date recevront pleine considération. Cependant, le poste demeure ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé.

 

À propos de l’iREx

L’iREx inclut une équipe en expansion d’une soixantaine de personnes qui travaille sur une variété de projets scientifiques observationnels, théoriques et instrumentaux liés à l’étude des exoplanètes et d’autres domaines connexes de l’astrophysique, au sein de différentes institutions de recherche québécoises (Université de Montréal, Université McGill, Université Bishop’s, Planétarium Rio Tinto Alcan d’Espace pour la vie, Université Laval). Nos professeur.e.s, chercheur.se.s et étudiant.e.s jouent un rôle de leader dans plusieurs projets d’envergure internationale, notamment le télescope spatial James Webb et les spectrographes SPIRou et NIRPS, et ont un accès privilégié à du temps et à des données de ces instruments. Pour plus d’information sur les principales activités de recherche de nos membres, voir notre site web : http://www.exoplanetes.umontreal.ca.

L’iREx possède en outre un dynamique programme d’éducation et de rayonnement scientifique mené par des astrophysiciennes qui sont des communicatrices scientifiques aguerries. Nous croyons en l’importance de former des scientifiques qui ont des compétences exceptionnelles en recherche scientifique, mais aussi en communication. Tous nos membres s’impliquent pour faire rayonner la science de manières diversifiées auprès d’un large public.

L’iREx prône la diversité, l’inclusion et l’équité en emploi. Nous encourageons vivement que les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées, de même que les personnes de toutes orientations et identités sexuelles à présenter leur candidature. Avec le support de notre comité EDI, nous nous engageons à favoriser l’intégration professionnelle des personnes issues de groupes traditionnellement sous-représentés dans le milieu de la recherche en physique.

Si vous avez des questions concernant l’iREx ou la Bourse postdoctorale Trottier, contactez Marie-Eve Naud, marie-eve.naud@umontreal.ca