École Maunakea pour cycles supérieurs | 2-13 avril 2019

Soumettez vos applications ici avant le 15 décembre 2018.

© Stéphane Courteau

L’École Maunakea pour cycles supérieurs (MKGS) est fière d’annoncé le concours pour son édition 2019. Le MKGS présente une opportunité unique à six étudiants en astrophysique de 2e et 3e cycles d’explorer des techniques modernes en astronomie observationelle. Maintenant que les opérations à mode queue dominent le paysage des observatoires modernes, notre prochaine génération d’astronomes manquent d’opportunités pour acquérir de l’expérience de première main sur les opérations d’observatoires. Le MKGS espère fournir ces expériences uniques en instrumentation astronomique et méthodes observationelles pour mieux éduquer nos étudiants et les permettre de perfectionner leurs compétences en tant qu’astronomes.

Les buts de l’école incluent la compréhension des instruments utilisés en astronomie, l’apprentissage des opération des observatoires, la conception et la direction d’un programme scientifique au télescope de Canada-France-Hawaii (CFHT) et l’observatoire Gemini Nord, l’appréciation de l’impact des établissements astronomiques et la découverte de la culture hawaiienne. Des astronomes-en-résidence, membres d’équipe et ingénieurs donneront plusieurs conférences complémentées par des démonstration techniques ainsi que des visites guidées en profondeur des observatoires du Maunakea (e.g. le CFHT, Gemini, JCMT, Keck, Subaru). Grâce à un don généreux du Temps discrétionnaire du directeur (DDT), nos participants auront la chance de compétitionner pour ~2 heures de temps d’observation sur le CFHT et un autre ~2 heures sur Gemini Nord. Nos participants devront développer leurs projets d’observation (selon les instruments disponibles); ils réviseront et classeront aussi leurs demandes de temps. Les observatoires du CFHT et de Gemini Nord, tous deux ayant pour membre le Canada, ont servi d’hôtes et de co-sponsors pour le MKGS depuis sa création par Stéphane Courteau de l’Université Queen’s.

Le MKGS 2019 aura lieu du 2 au 13 avril 2019. Le MKGS fournira le transport, l’hébergement et l’accès à tous les sites. Les participants devront couvrir les coûts de transport pour se rendre à Kona, Hawaii, ainsi que leurs indemnités journalières. Les candidats sont encouragés à solliciter des fonds auprès de leur départment ou de leurs superviseurs pour couvrir ces coûts.

Nous encourageons tous étudiants qualifiés à soumettre une application au MKGS. Les candidats doivent être inscrits à un programme de cycle supérieur en Astronomie et Astrophysique (ou domaine relié) à une université canadienne et démontrer un intérêt fort pour les méthodes et l’instrumentation astronomiques. Leur candidature doit inclure une déclaration d’intérêt (longueur d’une page), un CV et un relevé de note (BSc+MSc/PhD, le cas échéant), et une lettre de référence de leur directeur de recherche confirmant que les fonds pour les billets d’avion et les indemnités journalières seront fournis. Les candidats auront besoin d’un passeport valide (les étudiants internationaux auront peut-être aussi besoin d’un visa pour voyager aux États-Unis), une assurance médicale, et seront requis de signer des formulaires de sécurité pour tous les observatoires du Maunakea. Les candidats seront sélectionnés selon leur intérêt démontré pour l’école  ainsi que leur potentiel d’impact maximal. Les étudiants n’ayant pas beaucoup d’expérience d’observation pourraient être favorisés par rapport à ceux qui ont déjà travaillé en instrumentation et ont dirigé des programmes d’observation.

La date limite pour appliquer est le 15 décembre 2018. Des entrevues sur Skype avec les candidats présélectionnés auront lieu à la mi-janvier 2019 et une sélection finale sera faite peu de temps après.

Veuillez soumettre votre application ici

Une fois leur application reçu, le superviseur des candidats seront automatiquement contactés pour obtenir les lettres de référence.

Un aperçu du MKGS 2018 est disponible ici.

Le MKGS est généreusement parrainé par le CFHT, Gemini et l’Institut de recherche sur les exoplanètes.

L’iREx prône la diversité, l’inclusion et l’équité en emploi. Nous invitons les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées, de même que les personnes de toutes orientations et identités sexuelles à présenter leur candidature.

SaveSave

SaveSave