Sarah Thiele

Boursière d’été Trottier 2021 et étudiante à University of British Columbia

Sarah est une étudiante en quatrième année au premier cycle à l’Université de la Colombie-Britannique, en physique et astronomie. Depuis le début de ses études, elle a été travaillé dans quelques domaines de recherche différents, notamment les étoiles naines blanches, les systèmes binaires, la théorie et la détection des ondes gravitationnelles, les débris orbitaux autour de la Terre et la politique spatiale. Ses intérêts de recherche actuels sont axés sur les sciences planétaires et la communication scientifique. Elle s’intéresse à la formation des planètes, aux techniques de détection et d’instrumentation, aux origines et à la caractérisation des atmosphères des exoplanètes, ainsi qu’à la modélisation des processus dynamiques des fluides tels que les flux atmosphériques et la dynamique induite par le champ magnétique. Elle est aussi passionnée par l’étude de notre planète, la Terre, et s’intéresse en particulier à la notion de durabilité et à la recherche sur le climat. Elle espère utiliser les compétences acquises dans le domaine des exoplanètes pour de futures études de la Terre.

À l’été 2021, Sarah travaillera sous la supervision du professeur Andrew Cumming. Elle s’intéressera à contraindre la théorie qui sous-tend certains processus physiques qui créent la population d’exoplanètes que nous observons aujourd’hui, tels que l’accrétion d’enveloppes planétaires et travaillera sur des modèles multidimensionnels de recyclage de l’atmosphère. Sarah est ravie de participer à ce projet et aux diverses opportunités d’éducation et de communication scientifique de l’iREx.

Directeur : Andrew Cumming