Myriam Prasow-Émond

Étudiante à la maitrise à l’Université de Montréal

Myriam est à la maîtrise en physique à l’Université de Montréal, sous la supervision de Julie Hlavacek-Larrondo, directrice du Groupe de recherche X-TRA. Elle travaille sur l’étude de systèmes planétaires dans des environnements extrêmes. Parmi ces derniers, on trouve les binaires X : des systèmes à deux corps, composés d’une étoile dite « donneuse » et d’un objet compact (trou noir, étoile à neutrons ou naine blanche). On les nomme ainsi en raison de la production de rayons X engendrées par les interactions entre l’étoile et l’objet compact. De par leurs propriétés, les binaires X sont donc des laboratoires uniques pour étudier plusieurs phénomènes et environnements astronomiques soumis à des conditions extrêmes.

Des études récentes ont montré que des exoplanètes peuvent exister dans de tels systèmes. Ces exoplanètes sont probablement très loin du binaire X, puisque les interactions entre l’étoile et ces dernières sont plus fréquentes, provoquant ainsi une migration vers l’extérieur du système. Cependant, dans les binaires X à forte masse – c’est-à-dire lorsque l’étoile est de type spectral O-B – le binaire X est généralement trop brillant pour pouvoir détecter des exoplanètes. Pour pallier cette contrainte, Myriam utilise l’instrument NIRC2 et son coronographe sur l’Observatoire W. M. Keck pour obtenir des images à haut contraste par imagerie directe, réussissant l’exploit d’obtenir les premières images de potentielles exoplanètes autour de binaires X. Ces résultats permettront entre autres de mieux comprendre la formation d’exoplanètes, la survie des exoplanètes soumises à des conditions extrêmes (comme une explosion supernova) et leurs impacts sur le système.

Lors de stages effectués pendant son baccalauréat, Myriam a aussi travaillé sur l’analyse multi-longueur d’onde de l’amas de galaxies massif MACS J1447.4+0827 et l’effet du trou noir super massif en son centre, en utilisant Chandra, Hubble et JVLA.

Myriam est une étudiante engagée qui s’implique notamment dans son association étudiante, la PHYSUM. Pendant son mandat de déléguée aux affaires académiques de premier cycle, elle a contribué à l’amélioration de l’ambiance universitaire en physique, notamment pendant la pandémie. Elle est désormais déléguée aux affaires académiques de cycles supérieurs et présidente du comité organisateur du Symposium Annuel de Physique pour un Avenir en Recherche et en Industrie (SAPHARI), et aspire encore une fois à faire briller la physique à l’Université de Montréal. Elle est également une tutrice et auxiliaire d’enseignement très expérimentée. De nature enthousiaste, Myriam adore transmettre ses connaissances, en apprendre plus sur le monde et militer pour des causes qui lui tiennent à cœur.

Directrice de recherche

Julie Hlavacek-Larrondo (Groupe de recherche X-TRA)

Contact

Courriel : myriam.prasow-emond@umontreal.ca 
Bureau : Complexe des sciences

Liens