Michael Radica

Étudiant au doctorat à l’Université de Montréal

Michael s’est joint à l’iREx à l’automne 2019 afin de poursuivre ses études de doctorat avec David Lafrenière. Au cours de son projet, Michael deviendra l’un des premiers étudiants à participer à NEAT (Exploration de la diversité atmosphérique d’exoplanètes en transit), un projet qui utilisera le télescope spatial James Webb (JWST). NEAT a pour objectif d’utiliser les capacités améliorées du JWST pour caractériser l’atmosphère des exoplanètes en transit avec une précision sans précédent.

Avant de rejoindre iREx, Michael a fait sa maîtrise à l’Université McMaster auprès de Doug Welch. Son projet consistait à utiliser le spectromètre SITELLE sur le télescope Canada-France-Hawaii pour rechercher des échos de lumière à ultra faible luminosité de surface provenant de supernovae dans la galaxie NGC 6946. Des échos de lumière se forment lorsque la lumière provenant d’une supernova diffuse de la poussière interstellaire. Ils atteignent la Terre longtemps après la disparition de la supernova. La détection des échos de lumière nous permet de continuer à étudier ces événements astronomiques des dizaines, voire des centaines d’années après la disparition de la supernova.
Michael a reçu son B.Sc. en astrophysique également de l’Université McMaster. Il a complété son projet de recherche avec Laura Parker, et il s’est intéressé à l’évolution de la sous-structure de la matière noire dans la simulation Bolchoï. Michael a également eu l’occasion de participer à de nombreux autres projets de recherche lors de stages à l’Université Queen’s, à l’Université du Manitoba et au télescope Canada-France-Hawaii.
Directeur de recherche

David Lafrenière

Dans les médias
Coordonnées

Téléphone : 514-343-6111 x 3219
Courriel : radica@astro.umontreal.ca
Bureau : Pavillon Roger-Gaudry, D-436

Liens
  • Sur le site du Centre de Recherche en Astrophysique du Québec (CRAQ)
  • Liste des publications sur ADS
  • Sur le réseau professionnel LinkedIn