Christopher Mann

Étudiant au doctorat à l’Université de Montréal
Chris est venu à l’Université de Montréal dans le but de poursuivre des études doctorales sur les exoplanètes sous la supervision de David Lafrenière. Son projet consistera à utiliser le réseau optique à lentilles multiples Dragonfly afin de découvrir, confirmer et caractériser des exoplanètes en transit. Bien que cet instrument visait d’abord à étudier des galaxies peu lumineuses, l’incroyable qualité du systèmes optiques permettra de déterminer avec précision les variations lumineuses d’une étoile alors qu’elle est éclipsée par une planète.

Pour son projet de recherche de maîtrise réalisé à l’Université de Colombie-Britannique sous la supervision de Harvey Richer, Chris a utilisé des images du coeur de l’amas globulaire 47 Tucanea obtenues avec le télescope spatial Hubble afin de mesurer le mouvement propre des étoiles et d’analyser leurs dynamiques. Le but ultime de cette analyse était de trouver des preuves dynamiques de l’existence d’un trou noir de masse intermédiaire, des objets rares et controversés ayant des masses autour de 102-105 masses solaires.
 
Avant ses études supérieures, Chris a effectué deux baccalauréats à l’Université de la Colombie-Britannique : un premier en psychologie, puis un second en astronomie. Au cours de son second baccalauréat, il a effectué plusieurs stages de recherche. Un de ces projets consistait à utiliser une simulation hydrodynamique du disque nébulaire solaire précoce pour déterminer si les chondrules (petits matériaux météoritiques) pouvaient être correctement traitées thermiquement dans les chocs des premiers embryons planétaires. Un autre projet comprenait la réduction photométrique des images HST de 47 Tucanae pour identifier les étoiles naines blanches qui montrent des signes d’excès infrarouge. Cet excès pourrait être dû à des disques circumstellaires poussiéreux, sites potentiels pour une deuxième génération de formation de planètes. Le projet a donné lieu à un programme d’observation pour le suivi des candidates les plus prometteuses à l’observatoire Gemini Sud.
Directeur de recherche

David Lafrenière

Coordonnées

Téléphone : 514-343-6111 x 3219
Courriel : mann@astro.umontreal.ca
Bureau : Pavillon Roger-Gaudry, B-436

Liens