Deux prestigieuses bourses pour Jonathan Gagné, de retour à Montréal

Crédit : Amélie Philibert/Université de Montréal.

Jonathan Gagné a terminé son doctorat à l’Université de Montréal en 2015, est l’un des boursiers postdoctoraux Banting du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) 2017-2018. M. Gagné obtient aussi une bourse postdoctorale Trottier de l’Institut de recherche sur les exoplanètes. Après un stage de recherche postdoctoral de 3 ans à la Carnegie Institution of Washington, il revient donc au Québec où il détiendra ces bourses, à l’Université de Montréal, au sein de l’iREx.

Gagné pourra ainsi pendant quelques années se consacrer à ses projets de recherche, qui portent sur des objets fascinants dont on a appris l’existence relativement récemment : des objets qui ont une masse similaire à celles des planètes géantes, mais qui ne sont pas en orbite autour d’une étoile, mais plutôt isolés dans l’espace. Parfois surnommés des “planètes errantes”, ces objets permettent d’en apprendre plus sur les exoplanètes, ces dernières étant généralement beaucoup plus difficile à étudier, étant donné la proximité de leur étoile hôte.

Félicitations, Jonathan, et (re)bienvenue à l’iREx!

À propos des bourses Banting

Les bourses postdoctorales Banting sont offertes chaque année aux meilleur(e)s chercheur(e)s de partout dans le monde afin qu’ils demeurent des chefs de file de leur domaine de recherche et puissent contribuer à l’essor économique, social et scientifique du Canada. Elles sont offertes conjointement par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG). Cette année, en sciences naturelles et en génie, 24 des 217 candidatures soumises ont été retenues. Jonathan Gagné est le seul astrophysicien qui a obtenu une bourse cette année, avec son projet intitulé “The Opportunity of Isolated Planetary-Mass Objects to Characterize the Atmospheres of Giant Exoplanets”

À propos des bourses Trottier

Les bourses postodoctorales Trottier sont offertes chaque année depuis 2015 à des chercheuses et chercheurs d’exception dans le domaine de la science des exoplanètes et domaines connexes. Elles permettent à ces chercheurs de se consacrer à leurs projets de recherche, tout en participant aux différents projets de la dynamique équipe de chercheurs de l’Institut de recherche sur les exoplanètes.