Des membres de l’iREx se distinguent par la qualité de leur enseignement !

Dans le cadre de l’édition 2021-2022 du concours le Petit Nobel organisé au sein du département de physique de l’Université de Montréal, les qualités de pédagogue de quatre membres de l’Institut de recherche sur les exoplanètes ont été soulignées. 

David Lafrenière a remporté le 3e prix pour les trois cours qu’il enseigne au niveau du baccalauréat, incluant le cours d’initiation à la programmation de première année et un laboratoire d’optique de troisième année. Patrick Dufour a pour sa part obtenu la 4e place pour son cours d’initiation aux ondes et vibrations enseigné en 1re année et pour son cours d’astrophysique de 3e année. Du côté des auxiliaires d’enseignement, Myriam Prasow-Émond, qui termine sa maitrise, a décroché le FemtoNobel, décerné par la cohorte des personnes de première année, et Thomas Vandal, étudiant au doctorat, le NanoNobel, décerné par celle de troisième année. 

C’est une véritable fierté pour l’iREx de compter parmi ses membres des scientifiques qui non seulement excellent en recherche, mais aussi en enseignement ! 

À propos du Petit Nobel

Le concours du Petit Nobel est un concours annuel soulignant l’excellence en enseignement au département de physique de l’Université de Montréal. Les personnes récipiendaires sont choisies par la communauté étudiante au premier cycle à la fin de chaque année scolaire. Les Petits Nobels récompensent cinq membres du corps professoral ou personnes chargées de cours, tandis que les prix FemtoNobel, PicoNobel et NanoNobel sont décernés aux auxiliaires d’enseignement par les cohortes de première, deuxième et troisième année, respectivement. Les résultats complets sont présentés dans le bulletin Interaction du département de physique de l’UdeM.