Bilan de l’année 2017-2018 à la première édition de la Rencontre annuelle de l’iREx

Le 11 avril 2018 avait lieu la première édition de la Rencontre annuelle de l’iREx, évènement auquel était convié non seulement les membres de l’iREx, mais aussi des donateurs de l’iREx, des professeurs et membres de l’administration de l’Université de Montréal, des collaborateurs et des journalistes.

Björn Benneke, Loïc Albert, Frédérique Baron, Anne Boucher, Lisa Dang et Ryan Cloutier à la Rencontre annuelle de l’iREx. Crédit : Étienne Artigau.

Des membres de l’iREx ont d’abord présenté les résultats saillants des travaux réalisés au cours de l’année 2017-2018. Björn Benneke, professeur à l’Université de Montréal depuis septembre 2017, a ouvert la série de présentations. Il a mis en avant le travail de ses étudiants aux cycles supérieurs en présentant leurs projets de recherche. Le chercheur Loïc Albert a poursuivi, en révélant les trouvailles d’un programme de recherche d’objets de masse planétaire isolés dans l’espace, sans étoile hôte, dans la région de formation stellaire du Taureau. Frédérique Baron, étudiante au doctorat, a ensuite présenté les aboutissements du relevé WEIRD (Wide orbit Exoplanet search with InfraRed Direct imaging), projet  au coeur de sa thèse. 

Après une courte pause, Anne Boucher a proposé une technique prometteuse pour détecter des exoplanètes, rendue possible par des spectrographes à haute résolution comme SPIRou. Lisa Dang a poursuivi avec la présentation du résultat étonnant qu’elle a publié en janvier 2018 : une planète de type jupiter chaude, CoRoT-2b, a des vents qui sont dans le sens inverse par rapport à celui attendu. Finalement, Ryan Cloutier a fait connaître le grand relevé de planètes de SPIRou, qui permettra de trouver les planètes semblables à la Terre les plus proches de notre Système Solaire.

Pour en apprendre plus sur ces projets, vous pouvez écouter les entrevues réalisées par Sylvain Lumbroso et Marie-Eve Naud le 12 avril avec Frédérique Baron, Lisa Dang et Ryan Cloutier.

Dans la seconde partie, le directeur de l’iREx, René Doyon, a fait un bilan des activités scientifiques de l’institut, et la coordonnatrice scientifique à l’éducation et au rayonnement, Marie-Eve Naud, un bilan des activités de diffusion des connaissances. Pour en apprendre plus sur ces dernières, écoutez la présentation de Marie-Eve Naud dans son intégralité, captée lors de la rencontre.

René Doyon fait le bilan des activités scientifiques de l’institut. Crédit : Étienne Artigau.

Marie-Eve Naud à la Rencontre annuelle de l’iREx, le 11 avril 2018. Crédit : Étienne Artigau.