Lauren Weiss

Stagiaire postdoctorale Trottier, Université de Montréallauren_weiss

Dr Weiss mesure et interprète les masses, densités, compositions et la dynamique orbitale des petites planètes, avec comme objectif de tester quel processus physiques interviennent dans leurs propriétés actuelles. Son travail explore à la fois des systèmes individuels et les tendances qui se dégagent dans la population générale d’exoplanètes.

Lauren étudie la dynamique orbitale complète de systèmes planétaires individuels, incluant les interactions gravitationnelles planète-étoile et planète-planète. Cela permet de caractériser les orbites, les masses et les densités de toutes les planètes d’un système.

Dans le passé, Lauren a établi une des premières relation empirique masse-rayon pour les exoplanètes de la taille de la Terre. Elle a découvert que les planètes qui ont un rayon plus grand que 1,5 rayon terrestre ne sont habituellement pas rocheuses. Elle a aussi étudié la relation empirique entre la taille et la masse des planètes géantes et l’irradiation stellaire. Elle a aussi automatisé le « Automated Planet Finder », un télescope de 2,4 m à l’Observatoire Lick sur le Mont Hamilton en Californie. Cet instrument est dédié à la découverte des planètes autour des étoiles proches et à en mesurer leur masse.

Dr. Weiss a obtenu son Ph.D. en astronomie à l’Université de la Californie, Berkeley en 2016. Le titre de sa thèse était « The Masses and Orbital Dynamics of Exoplanets« .

Dans les médias
Coordonnées

Téléphone : 514-343-6111 x 1663
Courriel: lauren.m.weiss@gmail.com
Bureau : Pavillon Roger-Gaudry, B-428

Liens